Conseils d'achat et d'utilisation Robinets & Douchettes


L’eau, c’est la vie ! Mais attention à ne pas trop en consommer

D’abord parce que cela coûte cher : pour un ménage, l’eau représente en moyenne une facture de plus de 800 € / an. Sans compter l’énergie pour faire de l’eau chaude ! Et cette facture augmente régulièrement. Mais aussi parce qu’avec le réchauffement climatique, les réserves d’eau diminuent. Le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), estime que pour chaque degré de chaleur en plus sur notre planète, nous perdons 7% de nos réserves d’eau.

Les usages de l’eau sont multiples et peuvent être conflictuels – ce qui mène de plus en plus à des restrictions en cas de sècheresse - pour l’industrie, pour la production d’énergie, pour l’élevage, pour l’agriculture, pour les particuliers, etc.

Guide Topten vous conseille pour faire des économies d’eau à la maison.

Qu’est-ce qui consomme de l’eau à la maison ?

Un français consomme en moyenne :

  • 148 litres d'eau potable par jour - 42 litres de plus qu'il y a 40 ans et 120 litres de plus qu'au 18ème siècle
  • soit environ 60 m3 par an, dont un tiers d’eau chaude sanitaire
  • 93% de cette consommation est dédiée à l’hygiène et au nettoyage et 7% à l’alimentation

Bien sûr il y a des variations selon le lieu d’habitation, le niveau de vie, la période de l’année, et les équipements, mais en moyenne, la consommation d’eau potable pour un ménage français se répartit ainsi :

Source : Infographie QQF : https://www.qqf.fr/infographie/25/elle-coule-elle-coule-l-eau-dans-la-maison

Économiser l’eau : ça peut rapporter gros !

Halte aux fuites !

Il n’est pas toujours facile de détecter des fuites alors qu’elles sont la première source de gaspillage. Surveillez votre compteur : il ne devrait pas augmenter la nuit si vous n’utilisez pas d’eau. On estime que :

  • Un robinet qui fuit peut gaspiller 5 litres d’eau par heure, soit 120 litres par jour !
  • Pour un ballon d’eau chaude, c’est entre 3 et 10 litres gaspillés par jour
  • Et pour une chasse d’eau, c’est encore plus dommageable : plus de 600 litres d’eau gaspillés par jour, soit plus de 2 euros par jour (avec un prix moyen de l’eau de 3,71 € /m3).

Il suffit parfois de changer un joint ou d’un nouveau robinet pour régler le problème.

Vous pouvez demander à votre plombier de mesurer la pression et de la limiter à 3 bars (en installant un réducteur de pression). Lorsque l’eau arrive avec une trop grande pression à l’ouverture des robinets, cela crée des gaspillages – et ce n’est pas très confortable !

Commençons par l’eau chaude

Selon l’ADEME, 12 % de l’énergie consommée dans les logements est consacrée à chauffer l’eau. D’une pierre de coup : quand on économise de l’eau, on économise l’énergie pour la chauffer.

  • Bien choisir votre chauffe-eau et régler sa température entre 55°C et 60°C

Choisissez un ballon d’eau chaude adapté à la taille de votre famille (et pas en fonction des invités que vous pourriez avoir pour une nuit de temps en temps !). Comptez autour de 50 litres par personne. S’il n’est pas équipé d’un programmateur, votre appareil devra consommer énormément d’énergie pour garder tout son volume d’eau chaude, prêt à l’emploi en continu, et ce d’autant plus qu’il sera grand. Nous vous conseillons d’éteindre votre appareil lorsque vous vous absentez pour quelques jours.

Réglez la température de consigne entre 55°C et 60 °C, pas plus bas pour éviter le risque de prolifération bactérienne, mais pas plus haut car cela entraînera une surconsommation et des risques de brûlure.

Pensez à isoler votre chauffe-eau et ses tuyaux : vous limiterez ainsi les pertes d’énergie lors de la distribution de l’eau, surtout s’il est loin des points de consommation et si les canalisations doivent traverser des pièces non chauffées.

Pensez également à bien entretenir votre appareil de chauffage – des visites de techniciens sont en général obligatoires tous les ans (selon les types de chauffage). Ils peuvent repérer les formations de calcaire, les fuites, etc.

  • Privilégiez les douches

Une douche de 4 minutes consomme 60 litres d’eau (rajoutez 15 à 20 litres d’eau par minute supplémentaire si votre robinet est classique) alors qu’un bain engouffre au moins 150 à 200 litres.

  • Installez des robinets thermostatiques

Les robinets thermostatiques limitent la température et permettent ainsi d’économiser l’énergie nécessaire au chauffage de l’eau, en faisant 10 à 30 % d’économie d’eau par rapport à un mélangeur standard à deux robinets. Vous éviterez de mélanger eau chaude et eau froide, et de laisser couler beaucoup d’eau avant d’atteindre la bonne température.

Exemple de mitigeur thermostatique avec
fonction éco

Source : https://www.etiquetteenergie-sanitaire.ch/Information

Possibilités d'économie :

  • Frein de débit : réglage éco à 50% du débit. Si on veut plus d’eau, il faut libérer le bouton de blocage.
  • Frein d’eau chaude : limite la température à 40 degrés.
  • Réglage exact de la température : économie d’eau et d’énergie, puisque l’eau mitigée ne doit plus être réglée manuellement. Le débit est toujours à la bonne température et reste constant malgré des variations de la pression.
  • Installez un « Stop douche »

Si vous n’avez pas de mitigeur thermostatique, vous pouvez opter pour un bouton « stop douche », qui permet d’interrompre l’eau au moment de se savonner, sans modifier le réglage de la température. Vous pouvez les installer vous-mêmes et vous trouverez ces boutons en grande surface pour moins de 5 € !

Il est évidemment conseillé de tout simplement fermer les robinets (par exemple pendant qu’on se brosse les dents) plutôt que de laisser couler l’eau dont on ne se sert pas immédiatement.

  • Réduire les débits sans perdre en confort

Les « mousseurs » ou « aérateurs » intégrés, ou fixés sur les robinets et les pommeaux de douche, permettent de faire couler moins d’eau sans perdre en confort ni en pression. De très petites bulles d’air sont injectées dans l’eau ce qui réduit le débit de 30% à 60 % (par exemple 6 à 8 litres par minute au lieu de 12 pour les robinets et 8 à 10 litres par minute au lieu de 20 pour les douches).

Si vous avez un doute au sujet de la pression et du confort d’utilisation, choisissez plutôt un pommeaux multi-jet qui vous permettra de profiter de différentes configurations.

Vous pouvez les installer vous-mêmes et vous trouverez de nombreux modèles en grande surface (spécialisées ou non) pour moins de 10 € pour les mousseurs et à partir d’une vingtaine d’euros pour les pommeaux de douche.

Guide Topten a sélectionné les modèles dont les fabricants ont déclaré la consommation et obtenu le meilleur classement sur le label Européen de l’eau.

Les robinets de type mitigeur (une seule manette) sont plus économes en eau que les robinets de type mélangeur (2 robinets). En moyenne, ils permettent une économie d’eau de 10%.

Il existe plusieurs types de robinets. Dans la salle de bain :

  • Levier avec position eau froide au milieu : On a tendance à positionner le levier au milieu pour se laver les mains avec de l’eau tiède. Cependant on attend rarement jusqu’à ce que l’eau chaude arrive. C’est ainsi que l’eau chaude se refroidit dans la tuyauterie sans avoir été utilisée. Avec un robinet avec un levier qui a une position eau froide au milieu, on peut se laver les mains en économisant de l’eau chaude sans changer nos habitudes.
  • Robinet à levier avec un frein débit : Lorsque l’on lève le levier jusqu’au point de résistance, le robinet délivre une quantité d’eau relativement faible. En dépassant le point de résistance, on obtient le débit maximum.
  • Robinet à levier avec frein eau chaude : Lorsqu’on tourne le levier en direction de la position eau chaude jusqu’au point de résistance, le robinet délivre de l’eau tiède. En dépassant le point de résistance, on obtient de l’eau chaude.

Exemple de Mitigeur avec fonction éco

Source : https://www.etiquetteenergie-sanitaire.ch/Information

Possibilités d’économie :

  • Réglage de l’eau froide en position centrale
  • Frein d’eau chaude : résistance sensible lors du passage à la plage d’eau chaude
  • Frein de débit : résistance sensible lors du dépassement de la plage éco

Dans la cuisine, pour remplir une casserole d’eau, on préfère un débit important pour la remplir rapidement. Pour le rinçage, un jet plus doux suffit amplement. Des robinets pour cuisines spéciaux permettent de combiner ces deux fonctions :

  • Eco-Booster : un bouton permet de passer du mode économique au mode pleine puissance.
  • Frein de débit : Lorsque l’on lève le levier jusqu’au point de résistance, le robinet délivre une quantité d’eau relativement faible. En dépassant le point de résistance, on obtient le débit maximum.

Lors du choix d’un nouveau robinet ou d’un nouveau pommeau de douche, prêtez attention à la tuyauterie de votre logement : si elle est ancienne il se peut que le différentiel de pression des nouveaux équipements pose problème (les vieux tuyaux sont souvent plus larges et ont besoin de plus de pression pour évacuer correctement). En cas de doute, demandez conseil à un professionnel.

Choisissez une chasse d’eau à double commande

Pour éviter de consommer jusqu’à 12 litres d’eau par chasse d’eau, si vous en avez la possibilité, remplacez vos toilettes par une chasse d’eau à double commande, 45 à 60 % plus économe qu’une chasse classique. De nombreuses associations recommandent d’uriner sous la douche pour économiser au moins une chasse d’eau par personne et par jour.

Il est également possible de limiter le réservoir des chasses d’eau en y plaçant une bouteille d’eau pleine ou des plaquettes « Eco-WC » pouvant être fixées sur le rebord du réservoir (attention à vérifier que le mécanisme de chasse d’eau n’est pas bloqué et à ne pas utiliser des briques qui pourraient finir par endommager le joint de la chasse d’eau).

Bien choisir son lave-linge et son lave-vaisselle

Lorsque vous investissez dans un nouveau modèle, consultez l’étiquette énergie qui indique les consommations d’eau. Guide Topten vous propose une sélection de lave-linge et une sélection de lave-vaisselle les plus économes en eau et en énergie.

Remplissez bien l’appareil avant de lancer un cycle : la touche demi-charge, adaptée à une petite quantité de vaisselle ou de linge, réduit le volume d’eau de seulement 20 %. Privilégiez les « programmes éco » : les fabricants les ont optimisés pour les tests faits selon des normes de consommations. N'hésitez pas à laver le linge à froid et n'utilisez pas trop de détergent. Certains appareils sont équipés de détecteurs de mousse et utilisent beaucoup d'eau pour le rinçage. Retrouvez tous nos conseils d'utilisation ici pour les lave-linge et ici pour les lave-vaisselle.

Pour le jardin

Le jardin est également un poste important pour la consommation d’eau. Voici quelques pistes pour faire des économies non négligeables : vous pouvez installer un système de récupération d’eau de pluie, installer un système d’arrosage automatique goutte à goutte (avec une alimentation solaire, c’est encore mieux !), mettre de la paille ou des copeaux sur vos plantations pour éviter que l’eau ne s’évapore, et choisir les bons horaires pour arroser.

Bannissez l’eau en bouteille

Les français ont la chance d’avoir une eau du robinet en abondance et de qualité – c’est loin d’être le cas pour tous les habitants de la planète ! La consommation d’eau de boisson est d’environ 3 litres par personne par jour. Et pourtant, chaque année, nous consommons plus de 7 milliards de litres d’eau en bouteille alors même que chaque bouteille d’eau minérale :

  • parcourt en moyenne 300 km, de l’embouteillage au recyclage
  • est 120 fois plus chère que l’eau du robinet
  • nécessite 2 fois son poids en pétrole brut pour sa fabrication
  • mettra plus de 600 ans à se désagréger dans l’environnement

Selon l’ADEME, consommer de l’eau du robinet au lieu d’eau en bouteille vous fera économiser environ 140 € par an.


Sources et plus d’information

Novembre 2021

Dans notre sélection