Accrochez-vous : la nouvelle étiquette débarque en mars 2021 !

  • Par Sophie Attali
  • Publié il y a 6 mois

Et ce n'est pas trop tôt...

Longtemps réclamée par les organisations environnementales et de défense des consommateurs, une nouvelle étiquette sera finalement visible en magasin le 1er mars 2021. Appliquée depuis les années 1990 sur de plus en plus d’appareils, l’étiquette qui informe les consommateurs sur la performance énergétique des produits avait fini par devenir obsolète.

Initialement échelonnées de A (très efficace) à G (peu efficace), les étiquettes avaient progressivement intégré de nouvelles classes A+, A++ et A+++ au fur et à mesure des progrès faits par les produits. Le comble c’est que, pour de nombreuses catégories, les produits les moins performants étaient A+. L’étiquette avait donc perdu sa pertinence du début et, pire, elle pouvait nous induire en erreur.

Après plusieurs années de discussion, le Parlement européen a approuvé en 2018 une réforme majeure de l’étiquette énergie compréhensible et efficace en définissant une nouvelle échelle de A à G.

Les produits en magasin seront rétrogradés vers leur nouvelle classe énergie. La nouvelle classe A sera laissée vide au départ pour stimuler l’innovation et de nouveaux progrès d’efficacité énergétique. Un grand chamboulement, mais qui fera disparaitre définitivement tous ces "+++" et permettra à l’étiquette de redevenir un système de comparaison simple et clair.

Six produits sont concernés par la nouvelle étiquette

  • Les téléviseurs qui partagent dorénavant leur étiquette avec les écrans
  • Les réfrigérateurs et congélateurs, y compris les caves à vin et les mini-bars
  • Les lave-linge et les lavante-séchante (mais pas les sèche-linge qui conservent leur étiquette actuelle avec des +)
  • Les lave-vaisselle
  • Les ampoules (à partir du 1er septembre 2021)
  • Les appareils de froid commercial

L’étiquette énergie a été introduite pour la première fois il y a plus de 20 ans et est considérée comme l'une des grandes réussites européennes. Selon les estimations de la Commission Européenne, les économies d'énergie attendues grâce à ces nouvelles étiquettes pourraient atteindre 38 TWh par an d'ici 2030, ce qui équivaut à la consommation annuelle d'électricité de la Hongrie.

Les changements les plus importants

La nouvelle étiquette énergie apporte de vrais changements positifs pour le consommateur et pour l’environnement :

  • Elle utilise une échelle de A à G. Les classes A+++/A+ n’existent plus. Selon cette nouvelle échelle, les appareils classés hier A+++ pourront être classés B, C ou moins à partir du printemps 2021. Les fabricants sont ainsi incités à développer dans les prochaines années de nouveaux produits, plus économes.
  • La consommation d’énergie en kilowatt heure (kWh) est présentée de manière plus visible au centre de l’étiquette. Or, c’est le paramètre qui compte si vous voulez maitriser vos consommations.
  • Dans le coin supérieur droit de l’étiquette, un nouveau QR Code fournit un lien direct vers la base de données de la Commission européenne. Vous y trouverez les mêmes informations que celles de l’étiquette mais en français et avec plus de détails.
  • La partie inférieure de l’étiquette présente de nouveaux pictogrammes donnant des indications sur les caractéristiques du produit. Par exemple, le niveau de bruit est maintenant indiqué selon une échelle de A à G et non plus en décibels.
  • Le design de l’étiquette évolue également. Voici un exemple pour les lave-linge :

Les autres produits (sèche-linge, climatiseurs, etc.) adopteront la nouvelle étiquette dans les prochaines années, au fur et à mesure que la Commission Européenne révisera leurs règlementations. En attendant, ils conservent l’étiquette avec des A+++, mais ils bénéficient comme les autres produits de nouvelles mesures intéressantes d’éco-conception sur la réparabilité, sur les pièces détachées, l’accès aux instructions de réparation, etc.

Comment ça se passe en magasin ?

Introduire un changement de cette ampleur en magasin n’est pas simple : les consommateurs ont leurs habitudes, certains produits conservent l’ancienne étiquette, d’autres auront la nouvelle, les fabricants livrent les produits en continu, les distributeurs doivent former leurs vendeurs…

La réglementation prévoit une période de transition en fonction de la date de production de l’appareil et de sa mise sur le marché. Les distributeurs ont jusqu’au 18 mars pour passer de l’ancienne à la nouvelle énergie, en magasin comme en ligne.

Si vous avez récemment acheté un produit, et qu’en plus de l'étiquette énergie familière, vous en avez trouvé une deuxième avec une classe énergie différente et des déclarations de consommation d'énergie différentes, pas de panique, c'est correct.

Comme la réglementation entre en vigueur au premier mars 2021, pour vous assurer d'avoir la bonne étiquette énergie, certains produits sont livrés depuis quelques mois déjà avec leur nouvelle étiquette. C’est pour cela qu’on peut trouver 2 étiquettes énergie, l'ancienne qui est toujours valide et la nouvelle qui sera bientôt valide.

Soyez vigilant en magasin et, jusqu'à ce qu'ils disparaissent de l'offre, pour les réfrigérateurs, congélateurs, lave-linge et lave-vaisselle, ne vous laissez pas tenter par des modèles classés A+ : ce sont en fait les moins performants sur le marché !

Nous vous conseillons de visiter le site fr.label2020.eu de l’ADEME qui présente la campagne Européenne pour la nouvelle étiquette énergie et donne tous les détails.

Vous pouvez également télécharger l'infographie de l'ADEME.

Comment repérer les modèles les plus économes ?

Les critères de sélection Topten seront adaptés dès l'entrée en vigueur de la nouvelle étiquette et nos conseils pour bien choisir les appareils seront d’autant plus précieux que la situation est complexe.

Nous aurons besoin d’un mois pour analyser la situation car pour le moment, nous ne savons pas comment vont se répartir les produits. Il y aura ceux qui vont conserver l’ancienne étiquette parce qu’ils ont été fabriqués il y a longtemps, ceux qui ne devront avoir que la nouvelle étiquette, ceux qui seront donc classés A+++ et ceux qui – bien que parmi les meilleurs produits – seront de classe C ou D ! En attendant que la situation se stabilise, nous publierons des informations dans notre blog et dans les pages dédiées à chaque appareil dès que nous le pourrons.

Nos collègues Suisses, qui ont obtenu des informations de la part des fabricants, estiment par exemple que pour leur pays, les réfrigérateurs et congélateurs les plus économes devraient être classés D sur la nouvelle étiquette, tout comme les lave-linge qu’une capacité inférieure à 8kg, alors que ceux avec une capacité égale ou supérieure à 8 kg devraient être en classe B, comme les lave-vaisselle.