Critères de sélection Lave-vaisselle


Les lave-vaisselle sélectionnés par Guide Topten satisfont aux critères suivants :

  • Classe énergie A+++ pour les lave-vaisselle standard (largeur 60 cm)
  • Classe énergie A++ ou mieux pour les lave-vaisselle de largeur 45 cm
  • Classe d'efficacité de séchage : A
  • Consommation d'eau annuelle inférieure ou égale à 2800 litres
  • Niveau sonore : inférieur ou égal à 47 dB(A).

Pour chaque appareil, les données techniques présentées sur Guide Topten correspondent aux indications déclarées par les fabricants selon les directives de l'Union européenne.

La sélection de Guide Topten s'effectue de manière neutre, transparente et indépendante. Nous nous basons sur les données d'une société de marketing (GfK), le site www.topten.eu, les catalogues et les sites fabricants. Un dialogue est établi avec les fabricants pour détecter des erreurs objectives éventuelles, mais n'a en aucun cas d'influence sur la sélection présentée.

Nous invitons les fabricants à nous contacter pour nous aider à présenter une information la plus juste possible et nous tenir au courant de leurs nouveaux modèles satisfaisant à nos critères.


Comprendre nos sélections

Ordre de présentation

Les lave-vaisselle de notre sélection sont classés par défaut selon la facture en eau et électricité sur 10 ans. Vous pouvez modifier cet ordre de tri très facilement à l'aide de la fonction "Trier par". Vous pouvez également utiliser les filtres en haut de page pour n'afficher que les modèles ayant certaines caractéristiques.

Nombre de couverts

Sous le nom "couverts", on parle ici d'un terme normalisé qui décrit les éléments suivants : 1 assiette plate, 1 assiette creuse, 1 assiette à dessert, 1 tasse et sa soucoupe, 1 verre, 1 couteau, 1 fourchette et 3 cuillères.

Un lave-vaisselle de 12 couverts peut contenir 12 fois ces pièces, plus 1 plat ovale, 2 saladiers ronds, 1 bol, 3 cuillères et 1 fourchette de service. Cette capacité est bien adaptée pour une famille de trois à quatre personnes.

Prix d'achat (€)

Les prix indiqués sont les prix moyens constatés en mars 2018 chez un panel de revendeurs représentatifs du marché français (source : GfK). Cette information est donnée à titre indicatif, les distributeurs étant libres de proposer des prix différents.

Coût en électricité et eau (€)

Le coût de fonctionnement représente les dépenses sur la durée de vie de l'appareil en eau et en électricité sur la base des hypothèses suivantes :

  • Consommations annuelles d'eau et d'électricité telles que calculées sur l'étiquette énergie (sur la base de 280 cycles standards). Les consommations réelles dépendent des conditions d'utilisation de l'appareil.
  • Durée de vie : 10 ans (il s'agit d'une durée de vie communément retenue mais qui recouvre de grandes disparités)
  • Coût de l'électricité : 20,97 centimes d'€ le kWh (kilowattheure). Source : Base de données Pégase, mars 2018, prix moyen incluant l'abonnement pour une consommation annuelle type de 1700 kWh avec un abonnement de 6 kVA.
  • Coût de l'eau : 3,56 € le m3 (source : 11ème édition du baromètre NUS Consulting sur les prix des services d'eau et d'assainisement en Europe, donnée 2017 pour la moyenne française).

Economie par rapport à un modèle peu efficace (€)

Nous indiquons une estimation des économies d'électricité que vous réaliserez sur 10 ans en choisissant un de nos modèles recommandés plutôt qu'un modèle similaire parmi les moins efficaces du marché. Les modèles les moins efficaces du marché sont actuellement ceux de classe A pour les appareils de 45 cm de largeur (autour de 10 couverts), et de classe A+ pour les appareils de 60 cm de largeur (plus de 12 couverts).

La différence de prix à l'achat entre un appareil performant que nous recommandons et un appareil moins performant pourra être compensée par ces économies que vous réaliserez sur la durée de vie de la machine.

Classe énergie / Classe de séchage

L'étiquette énergie apporte une information sur la performance énergétique des appareils dont l'un des avantages est l'harmonisation de la mesure des performances. Quelque soit l'appareil, qu'il soit fabriqué en Europe ou ailleurs, ses performances sont déterminées à partir d'un même test issu de la même norme (EN 50242-2008 pour les lave-vaisselle) qui permet de qualifier le "service rendu" : il serait en effet relativement facile de produire une machine meilleure que A+++ en énergie mais qui ne laverait pas grand chose…

Pour les lave-vaisselle, la classe énergie se lit sur une échelle qui va de A+++ pour les plus performants à D pour les appareils les plus médiocres. En réalité, les appareils en dessous de la classe A+ sont maintenant interdits à la commercialisation, sauf pour les petits appareils de 8, 9 ou 10 couverts et d'une largeur inférieure à 45 cm qui doivent être au minimum de classe A.

La classe d'efficacité de lavage n'est plus mentionnée car un niveau de classe A est désormais obligatoire pour tout lave-vaisselle. Concernant la classe d'efficacité de séchage, on notera que l'ensemble des appareils mis sur le marché français affiche désormais un niveau de classe A.

Consommation d'énergie annuelle (kWh/an)

La consommation annuelle, exprimée en kWh par an figure sur l'étiquette énergie. Elle est calculée sur la base de 280 cycles de lavage standard en tenant compte des consommations à l'arrêt et lorsque l'appareil est laissé sur marche en fin de programme.

Consommation d'eau (l/an)

La consommation annuelle, exprimée en litres par an, est également donnée par l'étiquette énergie. Elle est calculée sur la base de 280 cycles de lavage standard.

Cycle de lavage de référence

Pour les lave-vaisselle il n'existe pas de cycle standardisé de lavage identique pour tous les appareils (même température, même durée, etc.). Les fabricants ont le libre choix de la sélection du programme qui servira de cycle de référence pour la mesure de la performance de leurs appareils, pourvu que ce cycle convienne à une "utilisation normale, pour des articles de table normaux, à l'exclusion des ustensiles de cuisine".

C'est le même programme qui sert à déterminer les performances énergétiques, de lavage et de séchage. On évite ainsi de trouver sur le marché des appareils dont les faibles consommations d'électricité et d'eau seraient obtenues au dépend de la qualité de lavage et de séchage.

Le lave-vaisselle nécessite de l'énergie surtout pour le chauffage de l'eau à la température désirée (entre 45° à 70°C). Pour l'obtenir, environ 80% des besoins en électricité sont nécessaires contre seulement 20% pour le moteur et la pompe de vidange. De ce fait, les programmes à faible température sont les moins gourmands en énergie. C'est pourquoi la plupart des fabricants ont sélectionné les programmes "ECO" comme cycle de référence. Afin d'obtenir une qualité de lavage satisfaisante, ces programmes sont généralement plus longs.

Nous vous recommandons d'ailleurs de privilégier ces programmes, les plus économes en eau et en électricité.

Durée du cycle de référence

Nous indiquons la durée, exprimée en minutes, du cycle de lavage standard choisi par le fabricant pour effectuer les mesures de consommation et de performance.

Niveau sonore

Le bruit est mesuré selon la norme européenne EN 60704-3 et exprimé en décibels pondéré dB(A), la courbe de pondération (A) correspondant de près à la correction de l'oreille humaine.

Attention, trois décibels en plus signifient un quasi doublement du bruit !

Un appareil peu bruyant sera particulièrement apprécié si vous souhaitez le faire fonctionner la nuit. Seuls les appareils ayant un niveau sonore inférieur ou égal à 47 dB ont été sélectionnés par Guide Topten.

Construction

  • Intégrable : De 45 ou 60 cm de large, l'appareil est conçu pour recevoir un habillage massif de 15 à 22 mm d'épaisseur. Il existe deux grands familles : intégrable sauf panneau de commande (seul le bas de la porte peut être habillé) ; totalement intégrable (les commandes se trouvent généralement sur la tranche de l'appareil et la façade peut être totalement masquée). La plupart des modèles présentés comme "intégrables" sur Topten sont disponibles dans les deux versions (les deux références sont alors citées).
  • Pose libre : Ce sont les modèles les plus courants (ils représentent environ deux tiers des ventes). La version "standard" dispose généralement du "top amovible" (ce qui permet de glisser l’appareil sous un plan de travail existant) mais ils sont parfois proposés en version avec ou sans top (les deux références sont alors mentionnées dans notre sélection).

Mars 2018

Dans notre sélection