Autres sources de pollution environnementale

On ne s'en rend pas forcément compte mais notre consommation électrique est une source critique de pollution (gaz à effet de serre, déchets ou sous-produits toxiques) qui contribue, entre autre, dangereusement au réchauffement climatique.

La fabrication des appareils est également source de pollution. Faisons en sorte de bien les choisir et de les faire durer longtemps !

Le choix de la lessive, la durée de vie et le traitement de l'appareil en fin de vie ont un impact environnemental que vous pouvez également limiter.

Lessive

Choisissez et dosez bien votre lessive. Les produits chimiques contenus dans les lessives se retrouvent dispersés dans l'eau et nuisent à l'environnement. Privilégiez autant que possible les lessives sans phosphate, écologiques ou portant un éco label, afin de limiter leur impact sur la nature. Utilisés pour contrer l'action du calcaire, les phosphates provoquent 60 à 70% de l’eutrophisation des cours d’eau : une prolifération anormale des algues qui met en péril faune et flore. Calculez la dose de lessive selon la dureté de votre eau et le degré de saleté de votre linge.

Les balles de lavage en caoutchouc recyclé, certifiées par l'écolabel NF environnement, pétrissent le linge afin de détacher la saleté et assouplir les fibres, permettant ainsi d’économiser plus de 20% de lessive. Elles agissent aussi contre le calcaire.

Vous pouvez aussi opter pour des « écorecharges » qui évitent de racheter un contenant plus polluant.

Entretien de l'appareil

Pour que votre lave-linge vous serve longtemps et pour éviter les mauvaises odeurs...

Comme pour le lave-vaisselle ou la chaudière, une eau trop calcaire peut entartrer votre appareil, créant à la longue un disfonctionnement ou une baisse de performance. Vous pouvez installer un adoucisseur d'eau ou penser à détarter régulièrement.

Certaines lessives ou adoucissants peuvent aussi provoquer des dépôts de matière.

Pour le détartrage et le nettoyage de l'appareil et des conduites, un lavage à vide avec une certaine dose d'acide citrique ou de vinaigre blanc une ou deux fois par an est généralement suffisant. Les doses et la température de lavage dépendent du produit utilisé.

Même si la manipulation n'est pas toujours facile (il faut débrancher, vider l'eau et accéder à l'arrière de la machine), Il est important d'inspecter régulièrement le filtre de votre machine. Celui-ci se nettoie facilement à l'eau tiède.

Pensez également à vider les poches des vêtements avant lavage.

Après chaque lessive, n'oubliez pas de laisser ouverts la porte du tambour et le bac à lessive pour des raisons d'hygiène et pour éviter la moisissure des joints.

Lave-linge en fin de vie

La loi DEEE sur le traitement des déchets impose aux distributeurs, lors de la vente d'un équipement électrique ou électronique ménager, de reprendre gratuitement ou de faire reprendre gratuitement pour son compte les équipements électriques et électroniques usagés que lui cède le consommateur (reprise du "un pour un").

Si vous souhaitez vous débarrasser d'un appareil usagé sans en acheter un nouveau, vous pouvez le donner à des associations qui lui trouveront une seconde vie, comme par exemple le réseau Emmaüs ou le réseau Envie. Sinon, il est impératif d'apporter le vieux modèle à la déchetterie ou d'appeler les services concernés de votre ville.

La mise en place de cette filière de traitement indispensable a un coût, en partie payé par les consommateurs qui paient une "éco-contribution" comprise dans le prix d'achat de chaque nouvel appareil (environ 8€ pour les lave-linge en 2017-2018)

Pour en savoir plus sur le recyclage et les solutions de collecte, vous pouvez consulter le site eco-systèmes.