Critères de sélection Pompes à chaleur pour plancher chauffant

Guide Topten sélectionne les pompes à chaleur électriques les plus économes vendues sur le marché français et destinées au secteur résidentiel individuel (puissance de chauffage inférieure à 20 kW).
Les pompes à chaleur doivent répondre à un critère d’efficacité énergétique minimale. L’efficacité dépend du niveau de température dans le circuit de chauffage. Toutes les pompes à chaleur peuvent être utilisées pour une application plancher – température d’eau maximale de 35 °C - ou une application radiateur basse température – température d’eau maximale de 55 °C. Mais les pompes à chaleur les plus efficaces à 35 °C ne sont pas forcément les plus efficaces à 55 °C, et vis-et-versa. Sur le site Topten, les pompes à chaleur efficaces sont donc présentées par niveau de température pour pouvoir identifier les modèles les plus efficaces pour chaque application. Il est possible que des modèles soient sélectionnés par Topten dans la liste de pompes à chaleur pour plancher chauffant et dans la liste de pompes à chaleur pour radiateur basse température - mais ce sont des performances propres à chaque application qui sont détaillées.

Dans la liste des pompes à chaleur pour une application plancher chauffant, les caractéristiques présentées correspondent au régime de fonctionnement 35 °C. L’efficacité, qui est mesurée dans des conditions d’essais normalisées pour un climat moyen européen, dépend de la source de chaleur renouvelable utilisée (air extérieur, sol, eau de nappe phréatique ou aquifère) et les critères d’efficacité de la sélection Guide Topten sont :

  1. Pompe à chaleur air / eau (source : air extérieur) : efficacité ≥ 190 %
  2. Pompe à chaleur eau glycolée / eau (source : sol) : efficacité ≥ 215 %
  3. Pompe à chaleur eau / eau (source : aquifère) : efficacité ≥ 285 %

La sélection de Guide Topten s’effectue de manière neutre, transparente et indépendante. Nous nous basons sur le site www.topten.eu, les répertoires de produits certifiés ECC marque NF et EHPA Heat Pump KEYMARK, les catalogues et les sites des fabricants. Un dialogue est établi avec les fabricants pour détecter des erreurs objectives éventuelles, mais n’a pas d'influence sur notre sélection.

Vous trouverez plus d'explications sur les pompes à chaleur - qui sont des appareils complexes ! - dans notre page de conseils. Certains modèles présentés figurent sur des sites internet de pays voisins (les marques et les références peuvent varier pour un même produits entre les pays), mais votre installateur devrait pouvoir les commander.

Nous invitons les fabricants à nous contacter pour nous aider à présenter l’information la plus juste possible et nous tenir au courant des nouveaux modèles satisfaisant à nos critères.

Comprendre nos sélections

Catégories et ordre de présentation

Les pompes à chaleur (PAC) pour plancher chauffant ont un niveau de température d’eau maximale du circuit de chauffage de 35 °C. Elles apparaissent classées par ordre décroissant d’efficacité.

Vous pouvez modifier cet ordre de tri très facilement à l'aide de la fonction "Trier par". Vous pouvez également utiliser les filtres en haut de page pour n'afficher que les modèles ayant certaines caractéristiques.

Source de chaleur renouvelable

Une étape importante dans le choix d’une pompe à chaleur est de choisir le type de source de chaleur renouvelable : air extérieur, sol (géothermie, nécessite d’installer en plus un échangeur de chaleur avec le sol) ou aquifère (géothermie, nécessite un puits permettant l’accès à une nappe phréatique). Les installations de type sol et aquifère sont plus chères (coût d’installation lié à la source), mais permettent aussi d’obtenir une meilleure efficacité de chauffage que les installations sur air extérieur. Comme c’est un facteur déterminant de l’installation, un filtre permet de n’afficher que les pompes à chaleur correspondant à un type de source de chaleur renouvelable.

Les pompes à chaleur géothermiques pour le sol ou pour aquifère sont physiquement les mêmes unités. Cependant, les conditions de fonctionnement étant différentes, les performances pour ces deux types de géothermies peuvent varier. De plus, tous les constructeurs ne donnent pas les performances pour ces deux types de géothermie. Ceci explique que des pompes à chaleur distinctes soient sélectionnées pour ces deux catégories, et aussi que certaines pompes à chaleur apparaissent à la fois avec comme source de chaleur sol et aquifère.

Monobloc ou bibloc

Une autre caractéristique est de savoir si la pompe à chaleur est monobloc ou bibloc :

  • Pour une pompe à chaleur sur air extérieur, il y a toujours un bloc à l’extérieur. Dans le cas d'un modèle monobloc, cette unité extérieure envoie directement l’eau chaude dans l’habitation via des tuyaux. Dans le cas d'un modèle bibloc, il y a en plus un bloc intérieur contenant un ballon de stockage d’eau chaude et un circulateur. En cas d’absence prolongée ou de climat très rigoureux, il peut être nécessaire pour une PAC monobloc d’ajouter du glycol au circuit d’eau ce qui peut détériorer la performance et corroder le circuit de chauffage. Avec les pompes à chaleur bibloc, il n’y a pas ce problème car le fluide frigorigène circulant entre les blocs ne gèle pas même à température extérieure très basse.
  • Les pompes à chaleur géothermiques de cette sélection (sol et aquifère) sont toutes monobloc ; la pompe à chaleur est située à l’intérieur de la maison et seuls des tuyaux d’eau (glycolée ou non) relient le logement et la source géothermique ; avoir la pompe à chaleur dans le logement permet d’éviter d’utiliser de l’eau glycolée dans son circuit de chauffage ; de l’eau glycolée est par contre en général conseillée dans le circuit extérieur pour les pompes à chaleur utilisant le sol comme source de chaleur géothermique.

Puissance en mode chauffage de la PAC et puissance de l’appoint

La puissance en mode chauffage indique la capacité du produit à chauffer votre maison en hiver. Plus la puissance est élevée, plus la surface que la PAC pourra chauffer est grande. La puissance indiquée est la somme de la puissance fournie par la pompe à chaleur et de la puissance fournie par l’appoint électrique (s’il y en a un) à -10 °C à l’extérieur et pour la température maximale de chauffage (35 °C). Seule la fonction chauffage est évaluée. (Plus d’information sur les fonctions eau chaude sanitaire et climatisation dans notre page de conseils).

Température minimum d’opération (TOL)

C'est la température en-dessous de laquelle une pompe à chaleur ayant comme source l’air extérieur arrêtera de fonctionner, et en-dessous de laquelle seul l’appoint opèrera.

Indices d’efficacité énergétique

L’indice d’efficacité énergétique des pompes à chaleur utilisé est celui des règlements européens. Il s’agit du ratio entre l’énergie de chauffage fournie par la PAC sur une année divisée par l’énergie nécessaire pour produire sa consommation électrique. Sous cette forme, son efficacité peut être comparée à celle d’une chaudière. Cette efficacité est exprimée en %. Plus l’indice d’efficacité énergétique est élevé, moins la pompe à chaleur consommera d’électricité.
Les valeurs d’efficacité réelles dépendent toutefois de l’usage qui est fait de l’appareil (Plus d'information sur comment utiliser au mieux une pompe à chaleur pour moins consommer d’énergie dans notre page de conseils).

Classe énergie (étiquette énergie)

Depuis 2013, l'Union européenne a mis en place une étiquette énergie unique qui regroupe tous les équipements de chauffage à eau comme les chaudières et les pompes à chaleur. La classe énergétique est fonction de l’efficacité énergétique de l’appareil.

Ceci permet de comparer l’efficacité des pompes à chaleur entre elles,
mais aussi de les comparer à d’autres systèmes de chauffage comme les
chaudières. L’étiquette énergie va de A+++ à D. Les meilleures chaudières
sont en classe A avec un rendement entre 90 % et 98 % (pour les chaudières
à condensation récentes) tandis que les pompes à chaleur les moins efficaces
sont en classe A+. La puissance de chauffage est indiquée pour 3 climats ; le
climat de la France est proche du climat moyen. La sélection Topten se base
sur les informations d’efficacité et de puissance thermique pour le climat moyen.
Le niveau sonore est également précisé sur l'étiquette pour l'unité ou les unités qui composent le modèle.



L’étiquette énergie doit obligatoirement être apposée sur les appareils en magasin, et figurer sur les prospectus et catalogues des vendeurs et installateurs. Tous les nouveaux produits mis en vente en ligne doivent aussi obligatoirement être accompagnés de leur étiquette énergie, visible près du produit ou après un clic sur la flèche représentant sa classe énergétique.

A noter : il existe d’autres formats d’étiquette lorsque le produit fournit aussi de l’eau chaude sanitaire et lorsqu’il est inclus dans un système complet de chauffage.

Consommation d’énergie (kWh/an)

La consommation d’énergie indiquée correspond uniquement à celle en mode chauffage (à l’exclusion des consommations liées à l’eau chaude sanitaire ou à la production de froid pour les pompes à chaleur assurant également ces fonctions). Les consommations d’énergie en mode chauffage sont les valeurs conventionnelles utilisées par l’étiquette énergie et calculées pour :

  • Le climat de Strasbourg (climat européen moyen) avec un besoin de chauffage correspondant à 1 400 heures de fonctionnement à puissance de chauffage maximale.
  • Des conditions d’utilisation standard : une température maximale d’eau chaude de 35 °C qui diminue lorsque la température extérieure augmente.

A noter : la consommation réelle dépend de la qualité de l’installation et de l’usage qui est fait du produit. (Plus d'information sur comment utiliser au mieux une pompe à chaleur pour moins consommer d’énergie et l'installation et l'entretien une pompe à chaleur sur notre page de conseils).

Prix moyen indicatif (€)

Lorsqu’ils sont disponibles, les prix indiqués sont des prix de vente constatés en novembre 2020. Cette information est donnée à titre indicatif, les distributeurs et installateurs étant libres de proposer des prix différents. Pour de nombreux produits, il n’y a pas de prix public disponible et il faut passer par un installateur pour connaître le prix du produit.

Le prix d'achat d'un appareil performant du point de vue énergétique (A+++) est souvent plus cher mais pour comparer de manière plus juste les appareils entre eux, il est indispensable de regarder également le coût induit pour le consommateur par l'utilisation de l'appareil sur sa durée de vie.

Coût en électricité sur 15 ans (€)

Le calcul du coût en électricité sur la durée de vie moyenne (15 ans) est basé sur un prix du kWh de 0,1899 € (prix TTC pour client résidentiel du 1er semestre 2020, source Eurostat). Les coûts affichés sont arrondis pour une meilleure lisibilité.

Coût total sur 15 ans (€)

Il s'agit de la somme du prix d'achat et du coût en électricité sur 15 ans. Il faut noter que ce coût ne comprend pas ceux liés à l’installation du produit et à la maintenance de l’équipement. L’ordre de grandeur de coût total d’une pompe à chaleur avant déduction des aides (pompe à chaleur avec installation comprise) indiqué par l’ADEME varie entre 100 € / m2 pour une pompe à chaleur sur air extérieur, et jusqu’à 150 € / m2 pour une installation géothermique.
Depuis le 30 juillet 2020, toutes les pompes à chaleur d’une puissance comprise entre 4 kW et 70 kW doivent être entretenues au moins une fois tous les 2 ans par un professionnel.

Économie d'énergie par rapport à un modèle énergivore (€)

L’économie d’énergie traduite en euros est la différence entre le coût en électricité sur 15 ans du modèle présenté et celui d’un modèle de même puissance mais ayant l’indice d’efficacité énergétique le moins bon autorisé sur le marché européen (soit 125% pour une application plancher chauffant).

Réfrigérant et "Pouvoir de Réchauffement Global"

Le réfrigérant est le fluide interne au circuit de chauffage. En cas de fuite, il est relâché dans l’atmosphère. Les fluides utilisés aujourd’hui n’ont plus d’impact sur la couche d’ozone, mais ont encore une forte contribution au réchauffement climatique. Le pouvoir de réchauffement global (PRG) est un indicateur de cet effet. Il doit être le plus faible possible. Le fluide standard (R410A) a un PRG de 2 088. Pour notre sélection, le PRG n’est pas contraint car l’offre en fluide frigorigène à faible PRG est encore limitée pour ces produits. Mais certains produits utilisent déjà des fluides à très faible PRG comme le propane (PRG de 3).

Niveau sonore (bruit dB)

Les valeurs indiquées sont des valeurs de puissance sonore ; elles caractérisent le bruit émis par l’unité extérieure et par l’unité intérieure indépendamment de l’environnement. La puissance sonore est typiquement 10 à 15 dB plus élevée que la pression sonore qui caractérise l’onde perçue par nos oreilles, mais qui elle dépend fortement de la distance à l’appareil et de l’environnement.
Les échelles comparatives de bruit et les seuils règlementaires d’émission de bruit dans les bâtiments ou dans la rue sont exprimés en pression sonore, car c’est ce que l’individu perçoit. En dessous de 40 dB (décibels) on qualifie le bruit de faible, c’est aussi un seuil à ne pas dépasser pour dormir dans de bonnes conditions. Pour vous représenter cela, considérez qu’une conversation courante se situe autour de 60 dB, une conversation en chuchotant, autour de 30 dB. Attention, trois décibels en plus signifient un quasi doublement de la sensation du bruit !
Attention donc à la différence entre puissance et pression ; sur l’étiquette énergie les constructeurs doivent afficher la puissance sonore, mais souvent les pressions sonores sont mises en avant car plus faibles de 10 à 15 dB.
Le bruit des unités extérieures sur air extérieur est généralement important et peut gêner vos voisins. Des solutions d’atténuations existent (écran anti-bruit notamment). Demandez à votre installateur.

Décembre 2020

Crédit image menu greyj / 123 RF Banque d'image



Dans notre sélection