Conseils d'achat et d'utilisation Ventilateurs

Brasser l’air sans que la facture s'envole

Lorsque les températures grimpent, inutile de se ruer sur un climatiseur, réflexe catastrophique pour l'environnement (très gourmand en énergie, chauffe l'air à l'extérieur, émetteurs de gaz très nocifs pour le climat) et coûteux pour votre porte-monnaie. Des solutions alternatives peuvent faire leur preuve. Parmi elles, l’achat d’un ou plusieurs ventilateur(s). Mais attention à ne pas s’équiper en fermant les yeux. De nombreux modèles sur le marché, surtout les premiers prix, sont de qualité douteuse et peuvent consommer plus d’électricité que nécessaire.

Guide Topten vous aide à identifier les modèles les plus performants du marché.
Il faut savoir que la consommation électrique peut être multipliée par 10 selon le type et le modèle de ventilateur qu’on utilise.

Dans tous les cas, cela reste bien inférieur à ce que vous coûterait une climatisation. Par exemple, un climatiseur portable pour une pièce consomme environ 80 € d’électricité par mois d’utilisation, tandis qu’un ventilateur de puissance moyenne tournant en permanence ne vous coûtera qu'environ 4 € sur la même période.

Conseils pour bien acheter

Guide Topten a identifié pour vous les ventilateurs les plus performants disponibles sur le marché français. Choisissez le type de ventilateur qui correspond à vos besoins :


Ventilateurs de table

Les ventilateurs de table sont des appareils classiques pour un bureau occupé par une personne. Les appareils équipés de différents niveaux de vitesse peuvent être très silencieux.
Vers la liste des produits


Brasseurs d’air
Les brasseurs d’air (au sol) assurent une circulation agréable de l’air dans la pièce sans devoir être dirigés vers une personne. Il existe des versions grand public, moins encombrantes et moins bruyantes que les appareils professionnels conçus pour un débit d'air plus important.
Vers la liste des produits
Ventilateurs sur pied
Les ventilateurs sur pied conviennent lorsque plusieurs personnes se trouvent dans une même pièce. Ils sont souvent réglables en hauteur et munis de vitesses.
Vers la liste des produits

Ventilateurs Colonne

Les ventilateurs colonne ont un débit d’air plus faible et sont moins efficaces que les ventilateurs au sol, mais dispensent un flux d’air agréable et régulier. Ils sont souvent plus silencieux car ils n’ont pas d’hélice, et peuvent disposer de plus d’options que les ventilateurs sur pied (minuterie, télécommande, etc.).
Vers la liste des produits

Ventilateurs plafonnier
Le top des ventilateurs : grâce à leurs grandes pales, ces appareils sont très efficaces, silencieux et certains modèles sont équipés d'une lampe. Ils doivent toutefois être fixés au plafond.
Vers la liste des produits


Achetez un ventilateur efficace selon nos critères de sélection. Tous les appareils identifiés par Guide Topten présentent un bon indice d’efficacité énergétique, qui indique le rapport entre le débit d’air et la puissance en watts. Plus cet indice est élevé, plus l’appareil est performant.

Vérifiez le niveau sonore de l’appareil : Les meilleurs modèles ont un niveau sonore de 50 dB(A). Ce niveau correspond au bruit de fond habituel dans un appartement. La plupart des appareils permettent de réduire la puissance de la ventilation et ainsi d'en diminuer la vitesse et également le niveau sonore. Attention, trois décibels en plus signifient un quasi doublement de la sensation du bruit !

Pas de ventilateur doté d’une fonction de chauffage : Nous déconseillons l’achat de ventilateurs équipés d’une fonction de chauffage supplémentaire. En effet, lors de leur utilisation ces appareils deviennent de véritables gouffres énergétiques.

Conseils pour bien utiliser

Les ventilateurs brassent l’air et nous permettent de mieux supporter la chaleur (ils ne font pas baisser la température en rafraîchissant l’air de la pièce comme un climatiseur). Ils facilitent l’évaporation de notre peau et permettent de renouveler l’air dans une pièce.

Il ne sert donc à rien de les laisser en marche quand il n'y a personne dans la pièce (éteignez les en sortant !) à moins que la température extérieure soit plus fraîche qu'à l'intérieur par exemple la nuit ou au petit matin, et que l'objectif soit de renouveler l'air de la pièce. Les ventilateurs plafonniers peuvent assurer cette fonction de renouvellement de l'air, et autres types de ventilateurs également s'ils sont placés devant une fenêtre pour "aspirer" l'air frais extérieur et le diriger vers l’intérieur de la pièce. Là encore inutile de laisser les ventilateurs en marche longtemps s'il n'y a personne dans la pièce.

En cas de forte chaleur ou de canicule, n'hésitez pas à utiliser un brumisateur et à tendre un tissu humide (une serviette ou un drap) dans la trajectoire du ventilateur, afin de rafraîchir l’air ambiant grâce à l’évaporation de l’eau contenue dans le linge.

Lorsque la saison chaude commence, nous conseillons de dépoussiérer vos ventilateurs avant de les mettre en marche. C’est une opération délicate - il faudra peut-être dévisser une grille, monter sur un escabeau pour atteindre les pâles du plafonnier, et ne pas trop appuyer sur les pâles pour maintenir l’équilibre de l’hélice – mais elle en vaut la peine.

En fin de vie

La loi DEEE sur le traitement des déchets impose aux distributeurs, lors de la vente d'un équipement électrique ou électronique ménager, de reprendre gratuitement ou de faire reprendre gratuitement pour son compte les équipements électriques et électroniques usagés que lui cède le consommateur (reprise du "un pour un"). Si vous souhaitez vous débarrasser d'un appareil usagé sans en acheter un nouveau, vous pouvez le donner à des associations qui lui trouveront une seconde vie, comme par exemple le réseau Emmaüs ou le réseau Envie. Sinon et s’il est volumineux, il est impératif d'apporter le vieux modèle à la déchetterie ou d'appeler les services concernés de votre ville. Selon votre lieu d’habitation, certains petits appareils électriques peuvent être déposés dans des poubelles de tri.

Cette filière indispensable de traitement des déchets a un coût, affiché en magasin et payé par les consommateurs. Pour les ventilateurs, en fonction de la taille et du poids de l’appareil, l’éco-contribution varie de quelques centimes à plus de 8 euros (hors taxe, selon le barème au 1er juillet 2020).
Pour en savoir plus sur le recyclage et les solutions de collecte, vous pouvez consulter le site eco-systèmes.

Pour en savoir plus

Juillet 2021


Dans notre sélection