Recommandations et conseils lave-linge - Ne vous faites pas rincer !

Le poste lave-linge représente en moyenne  6% de la consommation d'électricité d'un ménage équipé en 2013 (hors chauffage, chauffe-eau et éclairage). En choisissant un appareil recommandé par Topten et en adoptant des températures de lavage plus basses, la consommation de ce poste peut être diminuée de 50 % ! Cela vaut donc le coup de faire attention lors de son achat et en utilisant l'appareil.

Et ce n'est pas négligeable sur le plan collectif. Selon nos estimations pour la seule année 2013, si tous les lave-linge achetés cette année-là avaient été au meilleur niveau Topten, l'économie d'énergie sur la durée de vie de ces appareils aurait représenté autant que la consommation d'électricité annuelle de tous les habitants de l'agglomération rennaise (673 000 personnes) !

Haut de page

Comparez les machines à laver les plus éconergétiques

À hublot
lave linge à hublot
(11 produits)
Ouverture par le dessus
lave linge ouverture par le dessus
(12 produits)

Mais attention : la tendance actuelle vers des lave-linge de capacité toujours plus grande laisse craindre un retour de bâton, on pourrait perdre une partie des économies prévues ! Il y a seulement quelques années, la capacité standard des machines était de 5 kg. Aujourd'hui, le marché valorise les machines neuves de 8 à 10 kg alors que la charge moyenne réelle est toujours autour de 4 kg. Il devient de plus en plus difficile de remplir la machine avant de la faire tourner – or à service égal, une machine de grande capacité consomme plus d'éléctricté et d'eau qu'une machine de capacité plus faible.

Quant à la nouvelle étiquette énergie, obligatoire depuis le 20 décembre 2011 sur tous les nouveaux appareils, elle a pour avantage d'avoir changé de format (plus lisible pour le consommateur) et de calculer les consommations sur de nouvelles hypothèses d'utilisation des appareils. Au lieu de considérer un seul cycle de lavage standard pour du coton à 60°C, elle se base sur 3 programmes de référence à 60° pleine charge, 60° demi charge et 40° demi charge. C'est déjà un peu plus proche de la réalité. Une bonne efficacité de lavage, correspondant à la classe A de l’ancienne étiquette, est désormais obligatoire pour tous les appareils.

Attention à la classe d'efficacité énergétique, même sur la nouvelle étiquette : en théorie, les appareils sont classés de A+++ (le plus performant) à D (le plus médiocre) mais en pratique, les modèles en dessous de la classe A+ ne sont plus autorisé à la commercialisation. C'est un peu paradoxal mais aujourd'hui la classe la moins performante autorisée sur le marché est la classe A+, d'où l'intérêt de se référer à Topten !

A l'avenir, l'amélioration de la performance énergétique des lave-linge passera par la réduction des quantités d’eau nécessaires - sans nuire à la qualité de lavage et de rinçage – et donc également par l'amélioration des performances des lessives, et par la réduction des températures de lavage. Dans la consommation totale d'un lave-linge, la part des moteurs étant faible (de l’ordre de 20%), et l’essentiel de la consommation étant dû au chauffage de l’eau, on devrait tendre vers le lavage à froid.

Haut de page

Bien choisir

Achetez un lave-linge parmi les plus performants comme ceux qui figurent sur les listes Topten.

Choisissez votre lave-linge en fonction de vos besoins, la taille de votre famille, l'espace dont vous disposez, y compris pour faire sécher votre linge, vos sources d'énergie, etc.

* Il existe deux sortes d'appareils selon leur type de chargement : les lave-linge à chargement par le dessus (parfois appelés lave-linge "top") et les lave-linge à hublot. Les lave-linge à chargement par le dessus ont l'avantage d'être plus étroits (de 40 à 45,5 cm de large) que les lave-linge à hublot (60 cm), mais ces derniers peuvent servir de plan de travail ou être encastrés.

* La capacité de chargement : bien qu'il soit de plus en plus difficile de les trouver sur le marché, nous vous recommandons d'opter pour des appareils de "petite" capacité – une capacité de 6 ou 7 kg suffit largement pour une famille avec plusieurs enfants. De plus, il vaut mieux lancer un lavage une fois la machine remplie à sa pleine capacité.

* La vitesse de l'essorage : l’extraction mécanique de l’eau dans le linge est 70 fois plus performante que l’extraction thermique – un bon essorage est donc primordial car un linge bien essoré sèchera plus rapidement à l'air libre (profitez-en, c'est gratuit !) et si vous devez utiliser un sèche-linge, vous ferez des économies d'énergie. Plus la vitesse est grande, moins le linge est humide à la fin du lavage (le taux d’humidité résiduelle passe de 73% pour un essorage à 600 tours/minute à 49 % pour 1250 tours/minute).

* Le niveau sonore : cette donnée jugée importante par beaucoup de consommateurs l'est d'autant plus si on fait fonctionner l'appareil de nuit pour profiter du tarif de l'électricité en "heure creuse". La nouvelle Directive rend obligatoire l'affichage du niveau sonore en phase de lavage et d'essorage. Attention, trois décibels en plus signifient un quasi doublement du bruit.

* Double raccordement eau chaude / eau froide : cette option est intéressante si vous disposez d'une source de production d'eau chaude à coût réduit, idéalement à partir d'énergies renouvelables (eau chaude solaire). Il faut néanmoins vérifier que les contraintes techniques (température de l'eau et proximité du raccordement à la source d'eau chaude) sont bien respectées afin d'assurer un fonctionnement optimal de votre appareil. Les lave-linge offrant cette fonction sont encore très rares en France. Pour les bricoleurs, sachez qu'il existe des systèmes permettant de raccorder votre modèle classique à l'aide d'un mitigeur ou d'un commutateur automatique.

* Enfin, si le prix d'achat d'un lave-linge reste un critère d'achat déterminant, il ne faut pas négliger le coût de fonctionnement, c'est-à-dire la facture d'électricité et d'eau que va engendrer votre appareil année après année (sans compter les produits de lavage), ni la qualité des composants qui joue sur la durée de vie de l'appareil. D'autant qu'avec l'augmentation prévue des tarifs de l'électricité, ce coût de fonctionnement devrait augmenter de manière conséquente ces prochaines années.

Si, dans les tableaux Topten, un lave-linge est étiqueté, cela indique que son prix moyen est inférieur ou égal au prix moyen du marché (pour la même période, pour des appareils comparables). Ce modèle présente donc un bon rapport performance environnementale / prix.

Haut de page


Utilisez votre lave-linge de façon économe

Pour limiter les gaspillages d'énergie et d'eau, le choix du modèle est primordial et le classement Topten est là pour vous guider dans votre achat. Mais, ensuite, l'utilisation de l'appareil a aussi son importance. Voici quelques conseils :

* 40°C, 60°C, 90°C…
Grâce aux progrès des machines et des lessives, il est aujourd'hui possible d’obtenir de très bons résultats de lavage à basses températures. L'enjeu est considérable car un lavage à 30°C consomme 3 fois moins d’énergie qu’un lavage à 90°C et un lavage à froid consomme 2 fois moins qu’un lavage à 40°C. Pensez donc à baisser la température de lavage.

* Si vous n'avez pas d'impératifs d'emploi du temps, préférez les programmes normaux ou ECOles programmes économisant l'énergie sont souvent plus longs (mais vous pouvez en général supprimer le prélavage sans nuire à la qualité du lavage).

* Chargez votre machine à pleine capacité : plus une machine est remplie, plus la consommation d'énergie annuelle baisse. Les récentes études ont montré d'une part que les machines chargées à 100% sont moins utilisées (en moyenne moins 25%) et d'autre part que la consommation d'énergie décroit avec le remplissage des machines. Et même si les nouveaux modèles sont capables de peser le linge et de doser le remplissage d’eau en fonction du poids du linge, ce dosage n'est pas proportionnel. Une pleine charge est plus économique en eau et électricité que deux demi charges.

* Entretenez votre lave-linge : nettoyez souvent le filtre et videz les poches des vêtements avant lavage.

* Si le type de linge le permet (pas trop fragile), utilisez la vitesse maximum d'essorage et privilégiez le séchage naturel – qui ne consomme pas d'électricité.

* Pour faire encore plus d'économies, faites fonctionner votre appareil la nuit avec le tarif heures creuses de votre fournisseur d'électricité. Pour cela, choisissez un modèle très peu bruyant.

* Choisissez et dosez bien votre lessive. Les produits chimiques contenus dans les lessives se retrouvent dispersés dans l'eau et nuisent à l'environnement. Privilégiez autant que possible les lessives sans phosphate, écologiques ou portant un éco label, afin de limiter leur impact sur la nature. Utilisés pour contrer l'action du calcaire, les phosphates provoquent 60 à 70% de l’eutrophisation des cours d’eau : une prolifération anormale des algues qui met en péril faune et flore. Calculez la dose de lessive selon la dureté de votre eau et le degré de saleté de votre linge.
Les balles de lavage en caoutchouc recyclé, certifiées par l'écolabel NF environnement, pétrissent le linge afin de détacher la saleté et assouplir les fibres, permettant ainsi d’économiser plus de 20% de lessive. Elles agissent aussi contre le calcaire.
Vous pouvez aussi opter pour des « écorecharges » qui évitent de racheter un contenant plus polluant.

Haut de page

En fin de vie

La loi DEEE sur le traitement des déchets impose aux distributeurs, lors de la vente d'un équipement électrique ou électronique ménager, de reprendre gratuitement ou de faire reprendre gratuitement pour son compte les équipements électriques et électroniques usagés que lui cède le consommateur (reprise du « un pour un »). Si vous souhaitez vous débarrasser d'un appareil usagé sans en acheter un nouveau, vous pouvez le donner à des associations qui lui trouveront une seconde vie, comme par exemple le réseau Emmaüs ou le réseau Envie. Sinon, il est impératif d'apporter le vieux modèle à la déchetterie ou d'appeler les services concernés de votre ville.

Mais la mise en place de cette nouvelle filière de traitement indispensable a un coût, qui sera payé par les consommateurs : jusqu'en février 2011 ou 2013 pour certains équipements, une ligne spécifique sur la facture indiquera le coût de cette contribution écologique : 6 Euros pour les lave-linge.

Pour en savoir plus sur le recyclage et les solutions de collecte, vous pouvez consulter le site eco-systèmes.

Haut de page

Pour en savoir plus

 

Topten France, septembre 2017

WWF France CLCV ADEME Topten EU       Euro-Topten Max

EnregistrerEnregistrer