En confinement ou en prudent déconfinement, attention à votre facture d'électricité !

  • Par Christel Broussous
  • Publié il y a un mois


La consommation d'électricité a baissé en France depuis le début du confinement. Mais c'est surtout du fait de la baisse des activités de l'industrie, des bureaux et des services. Il y a fort à parier que les factures d'électricité des personnes confinées à la maison seront plus lourdes que d'habitude : beaucoup plus de temps chez soi, parfois avec du chauffage, plus d'écrans branchés plus longtemps, que ce soit pour travailler, s'informer ou se divertir, plus de cuisine et de cuisson, plus de lavages, plus d'eau chaude… Comment faire pour limiter les dégâts ?

Faisons un petit tour d'une maison confinée pour traquer les économies d'énergie faciles à réaliser.

Dans le salon

Toute la journée devant des écrans ? Consultez nos pages conseils sur les écrans d'ordinateurs et les téléviseurs. Pensez à ne pas régler trop fort la luminosité. Si vous travaillez, profitez d'être devant votre ordinateur pour lire l'excellent guide de l'ADEME "La face cachée du numérique". Il vous informera des bonnes pratiques pour surfer, gérer ses emails, optimiser les impressions (et au cas où vous auriez désespérément besoin d'une imprimante, nos conseils sont ici). L'équipe de Green.it vous propose également des conseils "spécial confinement". Avant d'aller vous coucher : éteignez votre box internet – elle consomme autant que votre frigo !

Dans la chambre

Peut-être arrivez-vous à lire, et peut-être même tranquillement dans votre chambre ? Choisissez le bon éclairage, adaptez vos points de lumière à vos activités, et éteignez la lumière quand vous n'en n'avez plus besoin (cela vaut pour toutes les pièces !). Si vous êtes allergiques aux acariens, rien de tel qu'un petit coup d'aspirateur.

Dans la cuisine

Le confinement est l'occasion - ou l'obligation - de cuisiner maison. On s'en lèche les babines, mais il y a quelques astuces pour ne pas consommer trop en cuisinant. A commencer par ne pas trop chauffer la cuisine car le réfrigérateur en souffrirait. Le confinement pourrait aussi profiter au réfrigérateur et au congélateur : auriez-vous un peu de temps pour les dégivrer et les dépoussiérer ?
A l'heure du thé, ne faites bouillir que la quantité d'eau nécessaire, et, passé une certaine heure, ne forcez pas trop sur la caféine.
La vaisselle reste une corvée mais les lave-vaisselle facilitent la tâche.

Dans la salle de bain

Pour limiter la consommation d'eau et la consommation d'eau chaude, réglez la température de votre chauffe-eau entre 55 et 60°C, préférez les douches aux bains et installez des mousseurs sur tous vos robinets et pommeaux de douche. Laissez le temps à votre lave-linge de faire son travail et utilisez les programmes éco même s'ils durent plus longtemps.

Un peu partout

Partez à la chasse des consommations en veille.

Dans toute la maison

Choisissez la bonne température : entre 18°C et 22°C (pour la salle de bain) et pensez que baisser le thermostat d'1°C fait baisser la facture de 7% ! S'il fait chaud, nous débordons d'idées pour augmenter le confort tout en évitant la climatisation. Surtout, pensez à aérer votre logement. C'est d'ailleurs l'un des thèmes du dossier "Conseils pour le confinement" de l'ADEME que nous vous recommandons.